De tout un peu

                                       Rêves de deuil
 

La majorité des rêves de soutien, que j'appelle rêves confortants, se produisent à l'occasion de deuils, ils pourraient être en ce cas nommés rêves apaisants.

 Il n'y a aucun doute que la personne vivant un deuil peut connaître une profonde affliction dont la durée sera variable selon les individus. On peut relever durant cette période un type de rêve pour lesquels il n'y a rien à interpréter, ou si peu que je n'en ai consigné aucun détail. Il semble assez admissible que ces rêves soient frappants et pratiquement à lecture directe puisqu'ils doivent aider la personne en difficulté. Certains sont franchement drôles, malgré la gravité du contexte, et peu importe que la mort ait même été violente. Pour drôles qu'ils soient, ils ne sembleront jamais déplacés ou de mauvais goût. On y voit pratiquement toujours le défunt, assez peu affecté par sa mort, venir faire deux ou trois bricoles ou dire quelques phrases.

Il me semble, tant je l'ai vu souvent, que le rêve est soucieux de l'hommage qui doit être rendu aux défunts. Nombre de rêves critiquent la négligence ou l'oubli, et ce durant une période correctement appréciée, sans plus.

Notez qu'il en va de même des vivants, amis ou famille dont on ne prend pas de nouvelles. Le rêve n'apprécie pas du tout ce genre de relâchement du lien familial ou social. Il caricature parfois ce désintérêt, ou le fait qu'on pense à sa famille mais que l'on ne prend pas le temps de, en les représentant judicieusement comme morts puisqu'en définitive ils ont autant d'existence qu'un défunt.

Les rêves dans lesquels nous-mêmes sommes enterrés peuvent être très favorables et montrer simplement que c'est une partie, en définitive pas plus intéressante que ça, de nous-même qui meurt.

Rêver de nudité, ou de poitrine nue, c'est se montrer tel que l'on est, nature et sans artifice. Généralement parce que nous n'osons pas être nous-même, mais plus souvent parce que nous affectons un genre, ou trichons dans le relationnel.

Les rêves où l'on devient aveugle signifient qu'il y a certaines choses (généralement la conduite d'un proche) que nous refusons de voir. Dans les premiers temps de l'interprétation je n'y voyais que, par naïveté et l'effet de l'amplification, la nécessité de changer de lunettes. Ensuite j'ai basculé pour une interprétation symbolique et plus radicale, c'est en fait celle qu'il convient de privilégier.

Les rêves où l'on est enceinte montrent habituellement que l'on porte un projet et que celui-ci va advenir. La qualité du projet en est définie par les éléments annexes à considérer, la proximité de la concrétisation par le terme connu (ou non) de la grossesse.

Les rêves de train sont très fréquents, je vais vous en donner une curieuse définition, ils signifient "comme les autres". Comme les autres veut dire que prendre un train c'est être capable d'être comme les autres ; le rater est embêtant car on ne sait pas faire ce que font quotidiennement les autres, ou l'on se démarque trop mais surtout inutilement. Le fait par exemple d'être ponctuel implique aisément un train, mais là nous serions pratiquement dans un sens littéral. Faire ce que l'on escompte de vous, comme les autres. Vous conformer à un style de vie ad hoc. Ce train peut représenter une chose simple à réaliser comme tout le monde le fait, dans le domaine[...] Le rêve, qui est très normatif, apprécie très modérément les extravagances, et courir à côté d'un train peut dénoter que l'on fait beaucoup d'efforts, risibles pourrions-nous dire, pour ce que l'on croit être sa marque distinctive, alors qu'il suffirait d'être "comme les autres" pour avancer sans peine.

La gare, l'aéroport sont très souvent figurés lorsqu'il y a désir de quitter le domicile conjugal, on remarquera que notre voyageur sera désorienté ou qu'il n'aura pas de bagages - bien souvent il les aura perdus -. Soulignons que ces bagages sont des contenants. Les aiguillages qui nous laissent hésitants jouent aussi dans ce registre de l'indécision et du choix, qui une fois sur les rails, ne pourra plus être modifié.

Au mitan des années 90 j’avais écrit à William Sheller, les paroles de cette chanson, écrite d’après un de ses rêves, étant limpides quand elles sont examinées à l’aune de ce que je dis des rêves de train (et bus).
Il ne m’a pas répondu.

 

Oh j'cours tout seul
Je cours et j'me sens toujours tout seul
Et si j'te comprends pas
Apprends-moi ton langage
Dis-moi des chos's qui m'font du bien
Qui m'remettent à la page
Oh j'cours tout seul
……………………..
On vous dira sans doute
Que mon histoire est bizarre
Je sais mais j'peux pas m'arrêter

Les blessures au côté gauche, la douleur que l'on ressent au côté gauche, les accidents qui se produisent par la gauche, signent les douleurs affectives et tout ce qui touche aux sentiments. Ce côté gauche est dit celui du cœur et il n'y a pas à revenir là-dessus. Il est donc essentiel que le côté en question vous soit spécifié par exemple quand un virage est pris, quand un mal se fait sentir, quand on aperçoit quelqu'un sur le côté . . . comment dire ? A chaque fois que c'est nécessaire donc ! Vous aurez là une indication primordiale.

Le côté droit concerne tout le reste. A savoir la matérialité, la santé, etc. tout ce qui n'est pas foncièrement sentimental.

               Chute dans le vide
Ce rêve joue essentiellement de notre angoisse pour nous faire réagir ; mais j’en ai vu – une seule fois - un, plaisant, qui marquait une époque de craintes révolues[...] Pas évident de pouvoir les rattacher à un problème, une situation
Trébucher d'un trottoir - lieu de travail de certaines dames - suite à une promotion dite canapé.

                                                                Les chiffres

 

Pour moi les chiffres sont à comprendre au coup par coup, naturellement selon leur contexte, et ce n'est pas ce qu'il y a de plus simple. Il leur arrive d'être intégrés dans des histoires de chance au jeu, naturellement ce n'est que la mise en scène d'un enjeu autre que celui qui vous fait vous précipiter au PMU ou au Loto pour jouer la combinaison magique. Inutile de vous énerver lorsque le souvenir en est effacé, parce que c'est le rêve qui en a voulu ainsi. Très souvent ils sont effectivement en rapport avec la chance et ses "dépendances" tels une rencontre, un mariage, etc.

[...]Ces chiffres peuvent se rapporter à une multitude d'éléments: distance kilométrique, dates ou durée en jours, en mois, en années, numéro d'immatriculation, d'immeuble, de carte de crédit. Ils peuvent jongler avec les mots etc. Rappelez-vous cette délicate blague ;
- 7  13  &  3
- 6  7  13  &  3  7 & 9 lui répondit-elle