Nous établirons une frontière nette entre deux genres de rêves distincts : le rêve expressément érotique et le rêve à contenu sexuel, le premier se faisant abusivement passer pour le second. [...]

Un rêve qui met en scène tout à fait clairement un acte sexuel n'est pas un rêve qui traite de la sexualité, aussi nettes soient ses images ou le ressenti du rêveur. En ce cas la difficulté sera grande, principalement quand c'est le rêveur lui-même qui tente de comprendre son rêve, de ne pas être entraîné inexorablement sur une (fausse) piste sexuelle. Le ressenti et la scène du rêve en sont si convaincants . . . Un rêve érotique - je devrais dire faussement érotique - va de la plus classique à la plus hard fantasmagorie libidineuse ; au point que, parfois, le rêveur ait une compréhensible réticence à raconter son rêve.

 

Pourtant ce genre de rêve, assez courant somme toute, ne fait qu'user des artifices habituels du rêve. [...]Il est assez simple d'étendre ce premier constat à l'intimité qu'on viole, au fait de forcer des gens à faire des choses qu'ils n'ont pas envie de faire, ou à abuser d'eux, à l'amour passionnel que l'on éprouve pour une chose . . . ou que l'on devrait éprouver pour une chose honorable, ainsi que nous l'expliquerons dans un deuxième temps.

Il est à remarquer que ces rêves - s'ils sont lus au premier degré, selon les images qu'ils nous présentent - ne seraient, en ce cas, plus cryptés. Ce qui serait plutôt atypique puisque les rêves sont ordinairement incompréhensibles. Non, en fait ils sont bien cryptés comme tous les rêves, c'est pourquoi il ne faut pas se laisser abuser par ces images et artifices de façade afin de tenter d'entrevoir ce qui se cache derrière. Certains ne réussiront jamais à se décoller de cet attrape traducteur, puissent les autres se défaire de cette compulsion. Mais pour autant que je sache les rêves où l'on vole n'ont rien à voir avec l'aéronautique et personne n'est dupe.

Les horribles rêves de viols gravitent autour de cette notion de choses qui nous sont imposées, ou encore des abus que l'on exerce ou fait subir aux autres.

J'ai le vague souvenir du rêve d'un vendeur à la sauvette qui se faisait violer par deux filles. En fait il s'agissait de deux "boulots" qu'il avait accepté de faire faute de mieux, mais qui l'amenaient à filouter les gens. J'ai traduit son rêve, il a rigolé, m'a refilé la babiole qu'il voulait me vendre et m'a dit de déguerpir tout de suite.

Ce qui ressort de ce rêve faussement érotique est la simple illustration d'actes imposés (et acceptés, car il est assez ardu de se faire violer par deux filles, sans être un tant soit peu motivé:) aux conséquences très désagréables. De plus ce rêve mêle ingénieusement le fait positif d'avoir deux boulots et celui négatif qui en découle, de rouler les gens, il suffit d'imaginer les affres de ce rêveur. Argh ! ! Pitié ! Encore !

Les objets de forme allongée telle la canne, le         parapluie et qui    plus est le parapluie télescopique capable de se déployer de                viagresque façon représenteront aussi le sexe masculin Je nuancerai, notamment à propos du fusil ou du pistolet qui sont souvent cités, il faut veiller à n'y voir que l'expression de la virilité ou de l'affirmation virile de la personne quand c'est suffisant ; je n'ai pas - jusqu'à présent - jugé utile de relier ces mentions à la sexualité agissante. Ils peuvent n'indiquer que la masculinité, la virilité d'un caractère, le reste du rêve portant toutes les mentions utiles à vous déterminer.

Le sexe masculin est avant tout représenté par des objets capables de pénétrer dans le corps humain en le blessant. Tous les objets aiguisés : couteaux, bistouris (pensez à bistouriquette), poignards, dagues ; lances et autres armes blanches correspondent sensiblement à cette description. Vigilance cependant car la mise en

scène et les péripéties du rêve peuvent vous amener à perdre de vue

ce principe essentiel de l'objet capable de pénétrer

dans le corps humain en le blessant, en le perforant

ou en le coupant. Pourtant la rêveuse, puisqu'il s'agit

normalement en ce cas d'une rêveuse, n'oubliera jamais

de mentionner cet élément qui peut être presque accessoire. C'est à vous de le repérer. S'injecter (sous-entendu avec une seringue) de la drogue dans le bras gauche a nettement une connotation sexuelle, le côté gauche, qui

est celui des sentiments, renforçant cette idée. Etre piquée par une

rose ou mordue par un serpent est du même style. Le serpent étant

marqué sexuellement; relevons cependant que le serpent peut

évoquer un homme fourbe ou potentiellement dangereux.

Le sexe féminin est représenté par tout ce qui peut contenir, par les objets de forme concave pouvant contenir quelque chose : autre objet, liquide ou denrée par exemple. Pratiquement toute la vaisselle répond à cette description, non pas parce qu'on l'associe à la maîtresse de maison, mais de par le fait qu'il s'agit de contenants : que ce soit la tasse, le bol, un saladier, une cuvette ou une casserole (ne dit-on pas que c'est dans les vieux pots que l'on fait de la bonne cuisine ?). Les chaussures, les sacs à mains ou autres sacs de toutes natures, les cartons, les gants, les boîtes simples ou à bijoux . . . la liste en est inépuisable. [...]. Actuellement, du fait de nos croyances culturelles beaucoup de femmes aux alentours de la cinquantaine cherchent partout leur sac à main. Nous savons tous qu'un sac à main de dame - un contenant - renferme tous ses trésors personnels ainsi que ce qui pourrait la définir sur différents plans. De sa simple identité jusqu'à sa carte de crédit en passant par son téléphone portable qui la relie au reste du monde, tous ces emblèmes ensachés la qualifient. Ne plus savoir où se trouve son sac c'est ne plus comprendre où l'on en est soi-même.

On vit une époque formidable - chap 11 rêve sex/rêve érotic
Dans un de mes tiroirs je détiens un manuscrit, mon manuscrit, que j'ai évidemment rédigé et illustré mais qui n'a jamais été publié. J'en ai posté  quelques chapitres sur le web, celui consacré au distinguo  rêves sexuels vrais et faux est visible et lisible ici CLICK  mais surprise une autre version au texte identique, à la présentation WEB existe, elle est visible ici CLICK. L'auteur est un autre monsieur ! Le deuxième lien sera revu, ça cafouille actuellement.
Ultime surprise son auteur a été assassiné C'est visible ici CLICK (à venir)